2 lauréats de l’appel "ERC Advanced Grant 2020" issus du laboratoire Lagrange

Distinction Terre et Univers

Le Conseil européen de la recherche (ERC) vient d’annoncer les résultats de l'appel « ERC Advanced Grant 2020 » qui vise des chercheurs confirmés. Le CNRS est l’institution hôte pour 14 bourses.

Parmi les lauréats figurent deux chercheurs azuréens du laboratoire Lagrange (CNRS-OCA-Université Côte d'Azur) :

  • Alessandro Morbidelli, directeur de recherche CNRS, pour son projet HolyEarth "A holistic approach to understand Earth formation"
  • Denis Mourard, astronome OCA pour son projet ISSP "Interferometric Survey of Stellar Parameters"

Lire l'article CNRS Info

Lire le communiqué Lagrange

  • HolyEarth - Alessandro Morbidelli, Laboratoire J-L Lagrange (CNRS/Observatoire de la Côte d’Azur). Comment la Terre s'est-elle formée avec les propriétés qui en ont fait la seule planète habitée du système solaire ? Répondre à cette question est le Saint Graal de la science planétaire. C’est essentiel pour comprendre les processus de formation d'une planète capable d'abriter la vie et évaluer la probabilité que des processus similaires se soient produits dans d'autres systèmes extrasolaires. L'objectif primordial du projet est d'identifier un scénario unique qui, pour la première fois, satisfera simultanément toutes les contraintes observationnelles de manière cohérente. Ce projet placera la formation de la Terre dans le contexte de l'évolution cosmique qui conduit aux étoiles et aux planètes, en lien avec biologie et exobiologie.
  • Interferometric Survey of Stellar Parameters - Le projet présenté par Denis Mourard, ISSP pour Interferometric Survey of Stellar Parameters, est fondé sur un grand relevé de paramètres stellaires fondamentaux grâce au nouvel instrument CHARA/SPICA en cours d'intégration sur les télescopes du Mont-Wilson aux Etats-Unis. Comprendre les planètes ou construire les échelles de distance dans l’Univers sont deux enjeux majeurs qui reposent entre autres sur l’étude détaillée des étoiles. Les objectifs astrophysiques poursuivis concernent la caractérisation fine des étoiles hôte d'exoplanètes pour mieux comprendre les planètes, les mesures directes par interférométrie longue base des étoiles présentant des fréquences de pulsation afin de mieux comprendre leurs intérieurs, et enfin l'établissement de nouvelles relations empiriques qui permettront d’étendre ces nouveaux savoirs à des étoiles plus lointaines, abritant notamment de nouveaux systèmes planétaires. Ces études fourniront de nouveaux outils d'exploitation des futures grandes missions spatiales ainsi que de nouveaux ingrédients incontournables des modèles d'atmosphère ou des modèles d'évolution.

Contact

Alessandro Morbidelli
Directeur de recherche CNRS à Lagrange
Denis Mourard
Astronome OCA à Lagrange