La délégation

Actualité complète

30/04/2013 Réunion d'inauguration du Labex SIGNALIFE à Nice

La réunion plénière inaugurale du LABEX SIGNALIFE, lauréat 2012 des programmes Investissements d’Avenir du Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche, a eu lieu mardi 30 Avril à 10h30 au Théâtre Valrose, Faculté des Sciences. Cette rencontre destinée à toute la communauté SIGNALIFE, personnels permanents et non permanents impliqués dans les laboratoires, représentants des tutelles et personnels des fonctions support, a permis de faire le point et de présenter les grandes lignes du LABEX SIGNALIFE, d'un point de vue organisationnelle tout en évoquant les objectifs scientifiques poursuivis.

En 2012, le projet SIGNALIFE a été lauréat des Programmes Investissement d’Avenir du Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche. Il représente un réseau d’excellence de 49 équipes de recherche de la région Nice Sophia Antipolis soutenues par l'Université Nice Sophia Antipolis, le CNRS, l'Inserm, l'INRA, l'Inria et impliquant le Centre Anti Cancer A. Lacassagne et le CHU de Nice.

Il réunit une communauté de 500 scientifiques répartis dans 6 laboratoires : Institut de Biologie Valrose (iBV), Institut de Pharmacologie Moléculaire et Cellulaire (IPMC), Institut de Recherche sur le Cancer et le Veillissement Nice (IRCAN), Centre Méditerranéen de Médecine Moléculaire (C3M), Institut Sophia Agrobiotech (ISA), et Inria Sophia Antipolis-Méditerranée Research Center.

Géré par l’Université Nice Sophia Antipolis et coordonné le Dr Stéphane Noselli, directeur de l’iBV, le budget attribué à ce réseau innovant est de 11 millions d’euros sur 8 ans.



Communication entre cellules vivantes : nouvelles frontières et enjeux



L’objectif est de créer une communauté scientifique unique et synergique en sciences de la vie pour identifier les solutions et remèdes de demain et résoudre les énigmes de la communication cellulaire.

Le projet scientifique porte sur la signalisation cellulaire dont l’enjeu est de mieux comprendre comment les cellules vivantes communiquent entre elles. Ce processus est central à tous les organismes animaux et végétaux ainsi qu’à l’homme et sa dérégulation peut entraîner de nombreuses pathologies et défauts congénitaux.

Ce projet ambitieux permettra de mieux comprendre les bases moléculaires et cellulaires du développement, de la physiologie, de la réponse aux stress et de plusieurs pathologies comme le cancer, le diabète, les maladies neuro-dégénératives et cardiaques, etc.

Les forces et complémentarités des partenaires de SIGNALIFE génèreront l’innovation en recherche académique et translationnelle tout en entraînant des partenariats poussés avec l’industrie. Le cœur de ce programme et basé sur une formation universitaire de très haut niveau avec le recrutement d’étudiants doctorants internationaux et la création à terme d’un campus d’excellence sur la signalisation cellulaire.

 

Le LABEX SIGNALIFE en quelques chiffres :

  • 6 Laboratoires impliqués : iBV, IPMC, C3M, IRCAN, ISA, Inria Sophia
  • Organismes impliqués : Université Nice Sophia Antipolis, CNRS, Inserm, INRA, Inria, CAL, CHU Nice
  • Budget (2012-2019) : 11 Millions d’Euros
  • Organisme gestionnaire : Université Nice Sophia Antipolis
  • Nombre d’équipes participantes : 49
  • Nombre de personnes impliquées : 500

Plus d’infos sur Signalife : http://signalife.unice.fr

Stéphane Noselli, Directeur de l'iBV, Responsable scientifique du Labex SIGNALIFE