Guide pour les agents du CNRS

Carrière chercheurs


Missions

Les principales missions des chercheurs sont la production de nouvelles connaissances scientifiques, la valorisation des résultats, la diffusion de l’information scientifique et la formation par la recherche.

Pour mener à bien ces missions, le chercheur réalise, dans son laboratoire ou sur le terrain, et en fonction du domaine dans lequel il travaille et des techniques qu’il utilise, des activités très diversifiées : il définit des sujets de recherche, élabore des protocoles, réalise des expériences, analyse et interprète les résultats, rédige et publie des articles, participe et intervient dans des colloques et séminaires.

A côté de ces activités centrées sur la production scientifique, le chercheur participe également à la formation des doctorants et peut dispenser un enseignement universitaire. Au fil de sa carrière, il est souvent conduit à animer des équipes, prendre la direction de projets scientifiques et participer à l’administration de la recherche. Il peut également être amené à déposer des licences et des brevets, apporter ses compétences à une entreprise existante, voire à créer sa propre entreprise.

Rémunération

La rémunération principale (= traitement) d'un chercheur augmente au fur et à mesure qu'il gravit les échelons à l'intérieur de son grade et de son corps et lorsqu'il change de grade ou de corps.

Pour les chercheurs du CNRS il y a 2 corps comportant 2 ou 3 grades :

  • les chargés de recherche : CR2, CR1 ;
  • les directeurs de recherche : DR2, DR1, DRCE.

Espace chercheurs

Les documents liés à votre évaluation sont consultables grâce à l'espace chercheurs. Vous serez informés automatiquement par courrier électronique, à l'adresse renseignée dans Labintel, lorsqu'un rapport (titularisation, évaluation, promotion, reconstitution de carrière, ......) vous concernant sera disponible sur cet espace.

Parcours professionnel

Le directeur d’unité est votre supérieur hiérarchique. Il aura à se prononcer sur votre activité au sein de l’unité à chaque étape de votre parcours professionnel : son avis sera tout d’abord l’un des éléments de votre dossier de titularisation, et il interviendra ensuite lors de vos évaluations périodiques.

Les sections du comité national interviennent tout au long de la carrière des chercheurs et plus précisément elles :

  • siègent en jury d'admissibilité pour les concours des chercheurs au CNRS (CR2, CR1, DR2, DR1) ;
  • donnent un avis sur les demandes d'avancement de grade (CR2 en CR1, DR2 en DR1, DR1 en DRCE2, DRCE2 en DRCE1) ;
  • évaluent l'activité des chercheurs tous les deux ans ;
  • sont consultées sur les demandes de mobilité interne (changement d'affectation), de mobilité externe, d'accueil en détachement, etc.

Pour en savoir plus sur les sections du comité national.

Stage et titularisation

A l'issue de votre réussite au concours de recrutement vous êtes nommé en qualité de stagiaire pour une période d'un an et êtes affecté par le directeur général, après avis de votre section du comité national de la recherche scientifique, à une unité de recherche du CNRS (ou éventuellement d'un autre EPST).

Les chargés de recherche stagiaires, recrutés par concours ouverts au titre de l'année N (en principe au 1er octobre), sont informés courant mai de l'année N + 1 de l'ouverture de la campagne de titularisation.

En vue de leur titularisation, les chargés de recherche doivent adresser par courrier à leur délégation régionale un dossier de fin de stage (format pdf, format rtf), qui est soumis, pour avis, à la section compétente du comité national lors de la session d'automne.

Ce dossier comprend :

  • un rapport à remplir par le chargé de recherche stagiaire ;
  • l'appréciation du directeur d'unité sur l'activité du stagiaire au sein de l'unité ;
  • l'appréciation du directeur de recherche, désigné pour suivre les travaux du chargé de recherche stagiaire.

La titularisation intervient après avis de la section compétente du comité national sur ce rapport.

En cas d'avis défavorable et après avis des commissions administratives paritaires soit le stage est prolongé, soit il est mis fin aux fonctions du chargé de recherche stagiaire.

Suivi d'activité

Les chercheurs reçoivent fin juin - début juillet un courrier les informant des modalités pratiques concernant leur compte rendu annuel d'activité et leur évaluation biennale.

Compte rendu annuel d'activité

Tous les ans (la période annuelle considérée est celle s'achevant le 31 août) vous devez fournir (sauf si vous êtes fonctionnaire stagiaire) un compte rendu de votre activité (appelé «CRAC») qui est un résumé des points forts de votre activité de recherche et des différentes activités liées à votre métier de chercheur.

Le renseignement des rubriques du compte rendu annuel d'activité et sa transmission s'effectuent en ligne dans le cadre d'une procédure électronique.

L'accès à cette procédure électronique s'effectuera (à partir du 1er septembre) en s'y connectant soit à l'aide d'un certificat électronique, soit avec un identifiant (l'adresse électronique du chercheur) et un mot de passe identique à celui utilisé pour l'espace chercheur.

Après avoir complété et validé votre rapport d'activité vous devez le transmettre électroniquement à votre directeur d'unité qui le transmettra au département scientifique après avoir donné son avis. La signature de votre rapport d'activité par vous et votre directeur d'unité est également électronique.

Évaluation biennale

Tous les deux ans en vue de votre évaluation vous devez établir un rapport d'activité contenant toutes les informations relatives à l’exercice de vos missions de chercheur :

  • recherche scientifique et publications ;
  • enseignement, formation et diffusion de la culture scientifique ;
  • transfert technologique, relations industrielles et valorisation ;
  • encadrement, animation et management de la recherche.

C’est au vu de ce rapport accompagné d'une liste exhaustive de vos productions scientifiques depuis le début de votre carrière que vous serez évalué par votre section du comité national laquelle formulera une appréciation écrite qui vous sera communiquée ainsi qu’à votre directeur d’unité.

L’évaluation des chercheurs affectés dans une unité de recherche du CNRS a lieu à l’issue d’un délai de deux ans, puis de quatre ans, après la date de création ou de renouvellement de l’unité.


Les chercheurs qui ne sont pas affectés dans une unité de recherche du CNRS doivent présenter leur rapport d’activité une année sur deux, en fonction du caractère pair ou impair de leur année de naissance.

Progression de carrière

La carrière d'un chercheur peut progresser par :
  • avancement d'échelon à l'intérieur de son grade et de son corps
  • avancement de grade à l'intérieur de son corps
  • changement de corps par concours.

Avancement d'échelon

L’avancement d’échelon s'effectue à l'ancienneté de manière continue d’un échelon à l’échelon immédiatement supérieur. Il permet de bénéficier d’un indice supérieur se concrétisant par une augmentation de salaire.

Les tableaux d'avancement d'échelon contiennent pour chacun des échelons des différents grades et corps des chercheurs son indice et l'ancienneté requise pour passer à l'échelon immédiatement supérieur.

Avancement de grade des chercheurs

Les chercheurs, remplissant les conditions requises pour changer de grade, qui souhaitent que leur activité scientifique soit examinée en vue de cet avancement de grade, doivent déposer dans leur espace chercheurs leur dossier d'avancement de grade.

Concours

Les chargés de recherche de 1ère classe sont informés courant décembre de l'ouverture de la campagne de concours leur permettant d'accèder au corps des directeurs de recherche.

Pour en savoir plus sur les concours chercheurs (calendriers, composition des jurys, résultats,...).

Mobilité

Votre mobilité thématique, géographique, fonctionnelle… fait partie de votre métier de chercheur ; le CNRS souhaite développer une politique d'encouragement à la mobilité des chercheurs car elle est un élément important du parcours professionnel et du déroulement de carrière des chercheurs.

La conduite de votre projet de mobilité qu’il soit interne ou externe (enseignement supérieur, industrie, autres…) se fera toujours avec votre directeur d’unité et votre département scientifique, en liaison avec votre section du comité national de la recherche scientifique.

Les chercheurs sont informés courant décembre de l'ouverture de la campagne de mobilité interne.

Votre mobilité externe s'effectue en étant placé dans l'une des positions administratives suivantes : mise à disposition, détachement, disponibilité.

Éméritat pour les directeurs de recherche

L'éméritat permet aux directeurs de recherche admis à la retraite ayant eu une carrière exceptionnelle de prolonger, pour une durée renouvelable de 5 ans, certaines activités de recherche en leur donnant notamment la possibilité de diriger des travaux de séminaire, de participer à des jurys de thèse et de contribuer à des travaux de recherche.

Les directeurs de recherche sont informés courant mai de l'ouverture de la campagne d'éméritat.

Pour en savoir plus sur l'éméritat des directeurs de recherche.

Médailles du CNRS

Les médailles (or, argent , bronze) du CNRS permettent de distinguer des scientifiques quel que soient leur discipline scientifique et leur employeur (CNRS, Université ou autres organismes).

Pour en savoir plus sur les médailles du CNRS dont les lauréats des années antérieures.

Chercheurs promus de notre Délégation

Les listes des chercheurs de notre Délégation ayant bénéficié d'un avancement de grade au choix ou d'un changement de corps (par concours internes) depuis 2002 sont en ligne.