Le CNRS en Côte d'Azur
Laboratoire d'Océanographie de Villefranche (L O V)
UMR7093 (PARIS VI - CNRS)

L O V
BP 28
station zoologique
06234 VILLEFRANCHE SUR MER cedex
Tel. : 04-93-76-38-03
Fax : 04-93-76-38-34
Mel :

Date de creation : 01/01/2001
Date de renouvellement : 01/01/2014
Direction: Antoine SCIANDRA
Activités:
Département scientifique: INSTITUT NATIONAL DES SCIENCES DE L'UNIVERS
Type d'activité: Recherche
Section: 30 - 19 - 29
Thématiques:
. Océanographie du large et côtière, aux échelles planétaire et régionale
. Relations du milieu marin avec l’atmosphère et le milieu continental
. Biodiversité des organismes marins
. Océanographie spatiale, en particulier étude globale et évolution saisonnière et pluriannuelle de la production phytoplanctonique
. Interactions entre échelles spatiales et temporelles, en particulier pour la production biologique et la répartition des peuplements pélagiques

Description:
Les cinq équipes de recherche du LOV :
. Optique marine et télédétection
Propagation et absorption du rayonnement solaire dans l’océan et l’atmosphère: transfert radiatif, optique marine, bio-optique et télédétection de la couleur de l’océan (modélisation de la production phytoplanctonique et suivi à long terme de la biomasse algale à l’échelle planétaire).
.Processus et bilans géochimiques
Caractérisation de l’évolution du milieu en fonction du climat.
Réponse de l’écosystème aux perturbations naturelles et anthropiques.
.Dynamique du plancton, processus physiques et chimiques Observation, modélisation et expérimentation sur les processus physiques, chimiques et biologiques qui concernent la production biologique (notamment le zooplancton) à différentes échelles spatio-temporelles.
.Diversité, biogéochimie et écologie microbienne planctonique Contrôle du réseau microbien par la température, le phosphore, le CO2, la prédation, la composition des peuplements et la matière organique dissoute.
Contribution des microbes au fonctionnement global de l’écosystème pélagique et aux flux biogéo-chimiques.
.Réponses biologiques et physiologiques aux contraintes du milieu marin
Influence des changements climatiques sur les individus, les populations et les communautés zooplanctoniques.
Importance relative des changements saisonniers et exceptionnels en tant que vecteurs de stratégies adaptatives pour les individus et les populations.