Le CNRS en Côte d'Azur
Ecosystèmes côtiers marins et réponses aux stress (ECOMERS)
FRE3729 (CNRS - UNSA)

UNS - Faculté des sciences
28 avenue de Valrose
06108 NICE CEDEX 2
Tel. : 04-92-07-68-31
Fax : 04-92-07-68-49
Mel :

Date de creation : 01/01/2016
Direction: Paolo GUIDETTI
Activités:
Département scientifique: INSTITUT D'ECOLOGIE ET ENVIRONNEMENT
Type d'activité: Recherche
Section: 30 - 29
Thématiques:
Ecologie des peuplements de poissons :
dynamique des peuplements de poissons au sein des milieux protégés (aires marines protégées) ; inventaire et suivis des modifications faunistiques en Méditerranée (notamment arrivées des nouvelles espèces en provenance de l’Atlantique ou de la Mer Rouge) ; rôle des prédateurs de haut niveau dans le contrôle des populations (contrôle top-down) ; optimisation de la mise en place des aires marines protégées et des mesures de gestion de la biodiversité en zone littorale (zones Natura 2000, zones ZNIEFF, récifs artificiels). Les derniers résultats scientifiques acquis concernent la dynamique d’évolution des peuplements au sein des aires marines protégées, tant d’un point de vue diversité que fonctionnel.
Ecologie des macrophytes :
conservation des populations de Cystoseira (Fucales, Phaeophycae) en Méditerranée ; analyse de la structure populationnelle de Cystoseira amentacea var. Stricta (dynamique des populations et génétique des populations) ; développement d’un outil opérationnel de cartographie permettant de caractériser l’état écologique des masses d’eau (Directive Cadre Eau européenne) ; restauration écologique (transplantation). Les derniers résultats scientifiques acquis concernent l’évaluation de l’état des populations du genre Cystoseira sur les côtes françaises de Méditerranée et la qualité écologique de l’intégralité des masses d’eaux françaises de Méditerranée et d’une partie de celles de Corse.
Ecotoxicologie :
développement et validation de nouveaux biomarqueurs d’exposition et d’effet chez les organismes aquatiques exposés à un stress chimique (nanoparticules, perturbateurs endocriniens). Evaluation des effets de la contamination chimique du milieu marin sur les organismes par l’utilisation de biomarqueurs (e.g. marqueurs physiologiques, biochimiques, moléculaires) et de bioindicateurs (e.g. espèces animales benthiques et pélagiques). Validation d’un nouvel indicateur de stress chez les poissons, par mesure de l’impact du stress en terme d’induction d’asymétrie fluctuante.
Chimie des Pollutions :
Evaluation de la biodisponibilité des contaminants chimiques (métaux lourds, LAS) présents dans les sédiments et l’eau par analyse chimique sur des organismes sentinelles ; dynamique des polluants dans les sédiments ; analyse des possibilités de piégeage in situ des polluants dans les sédiments (technique du capping).
Bases de données Biodiversité :
Réalisation de bases de données sur la biodiversité et les milieux naturels dans un contexte collaboratif sur internet, avec la participation des étudiants de l’université de Nice ( http://www.idbio.org). Les applications potentielles de tels audioguides sur smartphones sont très nombreuses : description de paysages et de balades, patrimoine naturel, informations contextuelles sur les objets biologiques, géologiques, historiques, etc., commentaires sur des expositions, des aquariums, etc.

Description:
Le laboratoire ECOMERS est spécialisé en écologie marine, en écotoxicologie et en chimie des pollutions. L’essentiel des travaux sont menés en Méditerranée et abordent à la fois des domaines théoriques (fonctionnement des milieux ; biologie et écologie des espèces, en particulier macrophytes et poissons ; modification de la faune et de la flore sous l’effet du changement global ; impacts biologiques des polluants en mer ; comportement des polluants dans les sédiments ; quantification de l’état écologique d’un système littoral) et appliqués (gestion des activités humaines en zone littorale ; biosurveillance écotoxicologique ; développement de réseau de suivis)